Maison -Home

NUQ: Nations Unies du Québec
UNQ: United Nations of Quebec

Ensemble, on peut faire mieux!

La créativité et le bon sens au service de notre peuple
Creativity and common sense serving our people


 Au maximum 10% de l'eau consommée par habitation sert à des fins alimentaires humaines. Le reste du volume d'eau potable utilisé sert aux activités de ménage, de nettoyage, d'arrosage, etc.

L'eau potable exige un très haut degré de purification dans les usines de traitement d'eau. De fait, traiter l'eau afin de la rendre potable exige des produits chimiques en quantités industrielles, de l'énergie, du temps humain, etc.

Une eau de service moins traitée serait suffisante pour une grande partie des besoins en eau d'une habitation. Et par le fait même, des millions de dollars seraient sauvés à la grandeur du Québec chaque année.

Dans les nouveaux quartiers, il serait raisonnable de procéder à la mise en place de deux robinets par évier: un pour l'eau potable et un pour l'eau de service.

Pour se faire, il y a deux choix au moins:

A- Avoir deux qualités d'eau à l'usine de filtration et acheminer ces deux qualités vers chacun des robinets.

B- Installer des marais filtrants à chacune des maisons ou chacun des complexes d'habitations
afin de biophilter les eaux de lavage et les réutiliser comme eau de service.
(exclut les eaux de toilette: cela est le travail des ingénieurs),

Il y a plusieurs systèmes de marais filtrants développés par des petites entreprises et des individus du Québec, et cette filtration par la BIOPOTENTIALITÉ intrinsèque de l'écosystème devrait être sous la tutelle des visionnaires et des porteurs de projets alliés aux biologistes au lieu d'aux seuls mains des ingénieurs comme c'est le cas maintenant.