Maison -Home

NUQ: Nations Unies du Québec
UNQ: United Nations of Quebec

Ensemble, on peut faire mieux!

La créativité et le bon sens au service de notre peuple
Creativity and common sense serving our people


TEXTE en progression

L'art subventionné par le gouvernement du Québec et du Canada est un art institutionnalisé.
Désormais, comme aux temps des rois, les artistes sont au service du pouvoir.
Alors que Picasso et sa gang barbaient ce genre de monde, c'est de nouveau ce genre de monde qui mène la danse.
Ces nouveaux fonctionnaires de l'art on justement en horreur les originaux comme Picasso et sa gang.

C'est avec eux et elles que l'on représente le pays et la Nation sur la scène internationale aux biennales, aux symposiums, etc.
Un art planétaire, à l'image que se faisait Le Corbusier de l'habitation: un art international....
Partout digestible, partout reconnaissable, partout efficace à remplir son rôle d'art de l'institution.
C'est aussi avec ce dernier que l'on "décore" les nouveaux immeubles financés par les paliers de gouvernement:
intégration de l'art à l’architecture: pourquoi pas le contraire?

Mais pour faire partie de la SECTE des artistes institutionnalisés, à part si tu as une dépression sévère,
la seule manière est de répondre à leurs attentes qui ont tendance à servir de filtre. Il faut que tu commences dans une galerie de leur RÉSEAU' mais pour y entrer faut que tu es déjà exposé dans une galerie de leur réseau....La poule ou l'oeuf?
Ensuite pour aller plus loin dans l'initiation, tu dois être formaté par et pour le formulaire, et tu as vraiment des chances si tu tripes informatique.
De toute façon, si en partant tu fais un art très manuel, genre métiers d'arts, ou encore si tu fais de l'art commercialisable,
ou pire, si tu fais des cabanes à sucre, même si ce sont les plus folles de la Terre, ou si tu gosses des bonhommes avec une pipe, tu n'es pas un artiste à leur yeux, mais un artisan.
Un amateur. Un totalement non professionnel.
À noter que tu ne seras pas un appelé du peuple élu surtout parce que tu cherches à faire de l'argent avec ton art....
Sacrilège! Prostitué! Vendu!
Le gouvernement ne subventionne que les purs, que les sérieux... Pas les originaux, ni les virtuoses du pinceau!
Les décideurs de la secte? L'art est mort! C'est une de leur phrase favorite.
Quand tu leur demandes c'est quoi l'art.... Ne veulent pas te le dire.... Mais en tout cas, ce n’est pas ce que TOI tu fais.

Tu penses que c'est une question d'études! Mais même si tu fais ta maîtrise en arts
puis que tu réussis tellement bien que ton nom est inscrit au Tableau d'honneur du Doyen de la fac des hautes Études de l'université Laval,
si tu n’as pas envie de faire le suiveux, le fin-fin, le.... tu n'entreras pas dans la gang. Toi tu te dis que sous un grand arbre rien ne pousse,
Mais eux autres, ils ne veulent pas que tu pousses, mais que tu suives....
Alors, si tu es du genre à passer ton temps dans l'atelier au lieu de dans les vernissages et les événements sociaux,
ça commence mal. Si toi c'est faire de l'art à tout prix qui t'anime, mais que faire l'artiste à la galerie ça te déprime,
ça commence vraiment mal. Le Faire-de-l'art est désormais déprécié au profit du Jouer-à-l'art.

Fake, même si tu es une artiste virtuose du ciseau de taille, du pinceau ou de la spatule,
et surtout si tu veux gagner ta vie de ton art, c'est clair que tu n’auras pas un sou de la SECTE.
Le gouvernement n’investit surtout pas dans des entrepreneurs de l'art..... Ça risquerait de créer des précédents!!!

Solutions? Séparer les sous donnés aux artistes en deux tranches. Une moitié continue d'aller vers la SECTE,
l'autre moitié est investie dans des artistes qui veulent performer sur le marché de l'art international.

Partie de la solution? Agent d'artistes